Une oeuvre magistrale de Zweig


En cette fin de journée, l’effervescence règne dans la maison des Franck pour la présentation publique de la première oeuvre poétique de Friedrich, fils de l’illustre poète Karl Amadeus Franck, véritable légende portée aux nues par son épouse et sa biographe Clarissa von Wengen. Écrasé sous le poids de ce père qu’il ne reconnaît pas, par cette gloire qui le réduit à néant, terrifié par le regard sans pitié des bourgeois et intellectuels de la haute société, Friedrich ne supporte plus de devoir suivre les traces de cette figure paternelle vénérée de tous.


C’est alors que la vérité sur son père lui est enfin dévoilée : Karl Franck n’a jamais été ce grand homme que le monde connaît. La partie obscure et basse de son être a volontairement été cachée, et Clarissa manipulée pour y parvenir. Le lourd passé de l’écrivain refait surface, anéantissant les non-dits et rétablissant la lumière sur les souvenirs épars d’un fils qui ne demande qu’à aimer à nouveau un père tout simplement humain. Cette vérité permettra à Clarissa et Friedrich de se libérer de l’emprise d’un fantôme du passé, de les rendre à la vie… à leur vie.




ÉQUIPE ARTISTIQUE


Traduction & adaptation : Caroline Rainette


Mis en scène & interprétation :

Lennie Coindeaux (Friedrich)

Caroline Rainette (Clarissa)



Avec les voix de :

Patrick Poivre d’Arvor dans le rôle du journaliste Klopfer

Anne Deruyter dans le rôle de Maria



Création lumière : Matthieu Duverne





TEASER

Durée

1h10

Légende d'une vie Zweig

02

Février

25

Mars

2018

Paris

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

La Revue du spectacle

La Revue du Spectacle - Ludivine Picot, 15/07/2017

Ce qui nous marque le plus dans cette représentation, c'est la considérable implication émotionnelle et personnelle dont font preuve les deux comédiens. [...]. La prestation est tout simplement stupéfiante, l'illusion impressionnante…

L'Echo Républicain

L’Echo Républicain - Olivier Bohin, 09/04/2017

Le poids du père, de la notoriété, les non dits familiaux sont autant de thèmes qui ont séduit Caroline Rainette, metteur en scène, comédienne de Légende d’une vie, de Stefan Zweig…

Théâtre passion

Théâtre Passion - Anne Delaleu, 07/07/2017

On peut faire confiance à Caroline Rainette, elle aime les auteurs – et comment être insensible à Zweig ! – elle a adapté, remanié ce très beau texte, aidée par l’excellent Lennie Coindeaux, une révélation !…

Clicinfospectacle

Clicinfospectacles - S.O. Balnerd, 22/06/2017

Le texte de Zweig est fort d’une modernité surprenante. Ces deux brillants comédiens vous surprendront et les trouvailles scéniques, leur talent, leur jeu et leur diction…

Histoire@politique

Histoire@Politique - Martine Floch, 06/04/2017

De nombreux thèmes émergent au cours de la représentation […] Mais leur émergence ainsi que l’affleurement d’émotions ont été rendus possibles par le jeu des deux acteurs : celui de Caroline Rainette, qui dévoile son autre talent, celui de comédienne, et celui – formidable – de Lennie Coindeaux à qui l’on doit la co-mise en scène de la pièce…

La Théâtrothèque

La Théâtrothèque - Pierre Bréant, 30/01/2017

un texte très fort, subtil et un jeu savant qui nous fait passer du vaudeville au drame psychologique, voire métaphysique puisque Zweig traite de la maturation d’une carrière et des paravents derrière lesquels se cache le créateur.…

Atlantico


Culture tops

Culture-tops / Atlantico - Camille Dubernet, 07/02/2017

les deux comédiens jouent très justement et nous entraînent dans leur dialogue et leurs réflexions sans que l'on s'en rende compte…


Froggy's Delight

Froggys’s Delight - Nicolas Arnstam, 02/2017

« Légende d’une vie » décortique les mystères de la nature humaine dans ce drame qui tient autant de l’intrigue policière que d’une critique de la société bourgeoise de l’époque…

Prestaplume

Prestaplume - Nathalie Gendreau, 16/01/2017

La jeune compagnie Étincelle, fondée par Caroline Rainette en 2012 puise des textes forts dans l’œuvre d’auteurs incontournables. Stefan Zweig en est une magnifique illustration. Traduite et adaptée par Caroline Rainette, la pièce « Légende d’une vie » plonge le spectateur ravi dans la « sempiternelle » question du père et le besoin viscéral de le tuer symboliquement pour enfin respirer son propre air. Un thème puissant et une interprétation passionnée…

Plume chocolat

Plumechocolat - Flore Colpet, 30/04/2017

L’interprétation de Caroline Rainette et de Lennie Coindeaux, à la fois sobre et pleine de nuances, reflétant un vrai travail pour intérioriser les sentiments et caractères de ces deux personnages, permet au public d’être porté et sincèrement touché par leur sincérité…

Je n'ai qu'une vie

Je n’ai qu’une vie - Guillaume d'Azemar, 20/01/2017

Je reste souvent froid devant les textes de Zweig, que je trouve surannés, pourtant je suis rentré immédiatement dans ce texte, qui dépeint les pratiques d’une époque révolue, quand les mariages se faisaient pour allier position sociale, fortune et nom, quand les vieilles douairières tenaient avec une force violente l’image de la perfection familiale, au prix de la dissimulation de nombreux secrets…

Théâtral Magazine

Théâtral Magazine, janvier - février 2017

Patrick Poivre d’Arvor revient au théâtre dans Légende d’une vie/Stefan Zweig de Caroline Rainette. Cette fois il n’est pas sur scène ; il se contente de prêter sa voix à un personnage de journaliste…

   

PRESSE

billetreduc theatreonline

 

©Compagnie Etincelle

Légende d’une vie

Stefan Zweig

Accueil