Dans l’univers de l’une des plus grandes femmes de lettres françaises : Louise Ackermann


Jeune femme à la sensibilité extrême, Louise Choquet aspire à l'indépendance, mais aussi à l'amour, qu'elle trouve avec Paul Ackermann. Après deux années de bonheur, déchirée et révoltée par la perte de celui qui sera le seul amour de sa vie, elle prend vigoureusement la plume et écrit ses plus beaux textes, qu'elle signe de son nom d'épouse : Louise Ackermann.

Si l'amour ne devait être qu'une parenthèse dans sa vie, Louise aura cependant acquis cette indépendance à laquelle elle aspirait tant, au risque de choquer nombre de ses contemporains : " le sort m'a accordé ce que je lui demandais avant tout : du loisir et de la liberté ! ". Remarquée par Victor Hugo, admirée de Tolstoï, elle força même le respect de Barbey d'Aurevilly.

De Paris à Nice, en passant par Berlin, retour sur la vie de cette femme libre et malicieuse, à l'écriture délicate et pure, touchante dans ses contradictions, et qui compta parmi les plus grands écrivains du 19ème.





ÉQUIPE ARTISTIQUE



Mis en scène & interprétation : Caroline Rainette


Assistant à la mise en scène : Nicolas Reading


Création lumière : Félicien Courbier




TEASER

Durée

1h

Les Galets de la mer - Louise Ackermann

22

Octobre

17

Décembre

Paris

Froggy's Delight

Froggys’s Delight - Nicolas Arnstam, 09/10/2016

Caroline Rainette fait revivre cette femme libre et exaltée, profondément humaniste qui ne cessait de s’interroger sur la condition de l’artiste, la fugacité de la vie et de l’amour. Un témoignage sensible et maitrisé que la comédienne à la technique irréprochable nous fait parvenir avec délicatesse. Et fait aimer au spectateur cette poétesse révoltée, féministe avant l’heure, romantique à la mélancolie tenace. Un beau spectacle, émouvant et sincère…

Vaucluse Matin - Le Dauphiné

Vaucluse Matin - le Dauphiné, Audrey Scotto,  9/072016

Avec beaucoup de rondeur, propre à celle des galets, et d'une sensibilité extrême, Caroline Rainette s'insère parfaitement dans la peau de cet auteur qui restera libre jusqu'à la fin de sa vie. [...] Ne pas craindre de plonger dans ses eaux pures est un conseil !

Bulle de culture

Bulles de Culture, Agathe M., 12/03/2016

Une mise en scène envoûtante

Caroline Rainette, qui a composé Les Galets de la Mer d’après l’oeuvre de Louise Ackermann, signe là un travail formidable qui fait rentrer le spectateur dans une bulle de délicatesse et de sentiments. A la scénographie comme à la mise en scène, les choix de Caroline Rainette sont irréprochables…

Reg'arts

Reg’Arts, Luana Kim, 18/04/2016

Nous sont présentés comme les galets de la plage de Nice, dont elle se trouve proche : lisses, doux et résistants à la fois, intemporels, donc vrais et actuels…

Agoravox

AgoraVox, Orélien Péréo, 22/07/2015

Caroline Rainette recherche des grands textes aux personnages féminins forts. […] Louise Ackermann est d'une grande sensibilité, dans un désespoir doux et profond, sans remède, hormis l'écriture qui dit cette souffrance à voix basse mais claire, avec discrétion et une grande franchise...

PRESSE

Avec le soutien de la

Spedidam

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

theatreonline billetreduc

 

©Compagnie Etincelle

Les Galets de la mer

Caroline Rainette d’après Louise Ackermann

Accueil